Retour à la page principale

Skier à Grimentz

Drôle de situation que voilà. Après 10 ans sans avoir pu poser mes pieds dans des chaussures de ski, me voilà à nouveau parti à la neige pour la deuxième fois en moins de 3 mois en cet hiver 2014-2015. Je ne vous cache pas que j’étais excité comme une puce à l’idée de redécouvrir les sensations de la glisse.

Allez c’est parti pour la Suisse !

Le départ commence fort. À peine rentrés dans le train qu’on tombe nez-à-nez avec un groupe de suisses, une dizaine, revenant du salon de l’agriculture, en train de manger du saucisson, picoler comme des trous et manger une grosse meule de fromage. Une odeur dans la voiture… hmmm les 3h et quelques vont être agréables. Ça fait parti du folklore, dirons-nous.

Une fois arrivée à Lausanne, direction Grimentz. Je ne connais pas du tout mais on verra bien. De toute façon, c’est en Suisse, ça ne peut qu’être chouette.

Après 2h de route, nous voilà arrivés au chalet. La station semble être un petit village, c’est mignon comme tout.

…et effectivement, c’était une excellente semaine ! J’ai pu profiter des pistes en skiant, il a fait super beau, avec de la bonne neige. Juste un jour où on voyait vraiment rien et on avait l’impression de faire du hors-piste sur n’importe quelles pistes tellement la neige était molle.

Sinon les pistes sont géniales, diversifiées et pour tous les niveaux. J’ai même pu m’essayer au snowboard, première fois que j’en faisais. Je dois dire que je suis assez fier de moi. En 2 matinées sans cours pro., je ne suis jamais tombé du tire-fesses et je sais m’arrêter ainsi que faire des virages. \o/

Je vous invite d’ailleurs vivement à suivre ces cours si vous souhaitez vous y mettre sans prof ; ils m’ont fortement bien aidé. Une chose est sûre, la prochaine fois que je vais à la neige, c’est snowboard sans hésiter (je prendrai quelques cours tout de même, j’aime partir sur de bonnes bases).

Bon. Je vous passe les détails de la semaine sinon, je préfère me focaliser sur les tips, les points d’informations, et les photos. Attention, c’est parti.

Première chose, Grimentz est une très belle station d’un peu plus de 40 pistes. Le coin se partage en 4 stations mais je n’en ai fait que deux. D’ailleurs, le forfait que j’ai pris comprend 4 stations dont 2 qui sont très facilement rejoignables par une grosse benne, le reste se fait apparemment par bus (gratuit).

En revanche, nous sommes en Suisse, ne l’oubliez pas. Comptez 160 € pour la location de ski et 209 € pour le forfait, tout ça pour 4 jours. De plus, soyez attentifs, les suisses ne vous proposeront jamais d’assurance car ils sont déjà couverts par leur travail ou autre. Si vous êtes français, vous avez au moins deux choix :

  • soit vous avez une carte Visa Premier (ou une autre carte “premium”) et dans ce cas, pas de souci, vous êtes assuré(e)
  • soit vous vous prenez une assurance ski avant de partir car les prix suisses pour une assurance sont d’au moins 50 € (alors que 15 € à ce que j’ai pu voir en France).

Je vous parle d’assurance pour vous, pas si vous renversez quelqu’un car vous êtes déjà assuré(e) normalement par votre assurance habitation. Par exemple, être remboursé(e) si on vient vous chercher en hélicoptère parce que vous avez chuté. À titre d’exemple, quand je suis parti à Gourette dans les Pyrénées, le forfait pouvait être boosté avec une assurance de ce genre à +3 € par jour. Chose qui n’existe pas en Suisse.

Assez parlé, laissons place aux images.

[Insérer ici un jour une vidéo filmée avec une GoPro]