Retour à la page principale

On oublie parfois que certaines choses sont si faciles d’accès. C’est le cas de la piscine. Ça fait un peu plus de 4 ans que je suis à Paris, et je ne suis jamais allé à la piscine de mon quartier qui est à 5 minutes. Regrettable. Mais qu’importe, j’ai remédié à ça. Et j’aime tellement ça que j’en ai fait 1 heure tous les dimanches pendant 4 mois. Plutôt pas mal, non ?

Cependant, avec l’hiver, je favorise plutôt aller courir pour sortir le week-end prendre l’air. Surtout lorsqu’en semaine, vous passez votre temps sur une chaise à l’intérieur. Mais bref, revenons à la natation.

Je suis de ceux qui pensent que pour bien apprécier quelque chose, il faut se donner à fond, et rien de tel qu’acheter le bon équipement pour profiter au maximum de cet instant.

Dans cet article, je souhaite vous donner quelques conseils avant de vous plonger dans cette activité. Commençons par l’élément principal.

Le maillot

Le choix du maillot est important, pour l’esthétisme certes mais aussi pour les performances et surtout parce que certains ne sont pas acceptés en piscine.

Oubliez les boardshorts, les bermudas, les caleçons, ceux-ci sont réservés à la plage. Et ne faites pas comme j’ai pu voir en vous ramenant avec un boxer classique. 😎

La question ici est d’ordre sanitaire ou de sécurité physique ou morale. Je vous passe les détails.

Ceux autorisés ? Les shorties / boxers, les jammers (shorts qui vous arrivent jusqu’aux genoux, une sorte de cuissard), et le fameux slip de bain (tant aimé par nos amis italiens sur la plage).

Qu’est-ce que j’ai choisi ? Après avoir longtemps eu un boxer (oui le slip, c’est mignon mais je crois que ça ne me va pas), je me suis acheté un beau jammer, de son petit nom “Men’s Speedo Fit Pinnacle Jammer”.

L’intérêt ? Faire de belles jambes…?

C’est surtout que cela gaine le corps et ça permet une meilleure glisse dans l’eau.

Comptez aux alentours de 45€ (oui, ce n’est pas donné) mais c’est super agréable à porter, j’en suis très satisfait.

Les lunettes

Passons maintenant aux lunettes.

Si vous êtes intéressé(e) par la piscine de loisir ou si vous ne faites que de la brasse simple ou du dos, les lunettes ne sont pas forcément nécessaires. Cependant, si vous voulez ne pas avoir les yeux défoncés par le chlore et voir facilement dans l’eau, c’est quand même plus pratique.

Une paire de lunettes ne se choisit pas parce qu’elle est jolie (du moins, pas dans un premier temps), cela se choisit en fonction de la morphologie (en d’autres termes, la forme de votre visage). C’est pour cela qu’il me parait inconcevable à mon sens de les acheter sur internet (sauf si vous connaissez déjà votre modèle favori). Il faut absolument les essayer. Et pour les essayer, rien de plus simple, il suffit de les prendre dans vos mains, et les mettre sur vos yeux sans utiliser la sangle (ou nommée aussi lanière). Si l’effet ventouse s’effectue correctement, c’est à dire qu’elles se collent à votre visage sans aucune pression et que vous vous sentez à l’aise avec, alors c’est la bonne paire.

En effet, la sangle d’une paire de lunettes de natation ne sert qu’à les maintenir dans les mouvements, mais nullement à permettre l’effet collé sur votre visage pour éviter que l’eau ne rentre.

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte dans une paire de lunettes, les voici :

Le champ de vision

Toutes les lunettes ne sont pas égales sur le champ de vision. En fonction de vos besoins et de votre niveau, vous n’allez pas prendre forcément le même type de lunettes.

Les visions panoramiques sont par exemple très sympa pour le loisir mais s’il s’agit de faire du sport (tel qu’on peut l’entendre), il vaut mieux favoriser une paire de lunettes dont le champ se concentre sur la ligne droite que vous parcourez.

Les réglages

Monobloc

Aucun ajustement possible, le pont est figé. (Comme les masques par exemple).

Réglable

Auto-ajustement. Rien à faire, elles s’ajustent à la forme de votre visage.

Interchangeable

Interchangeable avec 3 tailles différentes. Elles mixent plus ou moins monobloc et réglable. Le pont est fixe mais comme vous pouvez le changer, il vous permettra d’avoir les lunettes à votre taille. L’auto-ajustement (solution précédente) est bien mais demande à ce qu’il s’ajuste constamment et le pont peut à terme fatigué. Là, ce n’est pas le cas, avec un pont fixe.

Sur mesure

Un kit pour personnaliser au mieux votre paire de lunettes. Généralement pour les pro, et parfois sans joint donc pas forcément agréable.

La sangle

Plusieurs types de sangles :

  • Double lanière réglable à l’arrière
  • Simple lanière réglable à l’arrière : reprend le principe du réglage à l’arrière mais avec une simple lanière réglable à l’arrière. Réglage plus facile.
  • Lanière réglable sur les côtés : se règle sur le côté droit et gauche, sur le devant.

En ce qui me concerne, après en avoir essayé pas mal en magasin, j’ai fini avec une paire qui me tient vraiment bien au visage et sont agréables : les Speedo Aquapure IQfit Goggle (~25€).

En résumé, ne choisissez pas une paire de lunettes sous prétexte qu’elles sont chères ou jolies ou qu’on vous les a conseillées. Choisissez une paire parce qu’elles vous tiennent bien aux yeux lorsque vous les mettez sans la sangle.

Conseils d’entretien

  • Rincez les lunettes à l’eau claire et froide après chaque utilisation.
  • Evitez les longues expositions au soleil qui peuvent endommager les élastiques et certains éléments des lunettes.
  • Protégez vos lunettes de la saleté ou de la graisse, en particulier sur les verres.
  • Important : ne touchez pas la face intérieure des verres (ni avec le doigt, ni avec chiffon) pour ne pas détruire le traitement anti-buée. Utilisez plutôt votre salive (sérieusement). 👍

Les accessoires

Des accessoires, il y en a plusieurs : mini-palmes (les seules généralement autorisées en piscine), gants palmés et autres diversités en mousse pour ne faire travailler qu’une partie du corps. Ici, je ne vous en parlerai pas car je n’ai aucune connaissance et je n’ai rien acheté à ce sujet. En revanche, s’il y a bien deux accessoires indispensables (du moins l’un plus que l’autre), ce sont les serviettes et les claquettes/tongues/sandales/whatever l’horrible nom que ça peut avoir.

Serviette

Une serviette, lorsqu’on va à la piscine, c’est quand même bien pratique. Je ne sais pas vous mais moi, remettre mes affaires alors que je suis encore tout mouillé, c’est pas l’idéal. Après, ça peut avoir son charme, hein.

Pour ça, on a inventé les serviettes. Et d’ailleurs pas n’importe quelle serviette, les serviettes microfibres. Peu encombrantes, et sèchent vite.

Pour ça, je suis allé chez Decathlon, ne voulant pas trop y mettre cher. J’étais assez sceptique sur le produit alors j’ai acheté la “serviette microfibre jaune ultra compacte taille L 80 x 130 cm NABAIJI“ (ça en jette, n’est-ce pas). Visible ci-dessous. Environ 7€.

Je dois dire que j’ai été assez surpris. Bon okay, vous avez l’impression de vous essuyer avec une serviette McDo en pseudo-plastique qui étale plus qu’elle n’essuie. Même concept ici. Mais côté rangement et rapidité de séchage, cela fonctionne bien. Une fois habitué, finalement ce genre de produit est pratique. Je ne l’utiliserai pas cependant pour ma salle de bain, c’est bien trop peu agréable pour mon petit corps tout doux.

Claquettes

On passe à la partie accessoire non obligatoire mais intéressant, les claquettes.

Bon, par contre je vous préviens direct. Si c’est pour mettre ce genre de chose avec des chaussettes lorsque vous êtes chez vous (voire dehors, encore pire), c’est tout bonnement non.

Il faut avoir un peu de respect pour soi tout de même.

Aller à la piscine c’est prendre parfois des risques. Entre le carrelage froid, les chutes, les mycoses, et je ne sais guère autres problèmes, avoir une paire de claquettes, ça ne mange pas de pain. Je ne sais pas si ça évite les mycoses mais je me sens plus rassuré. Pour ça, rien de tel qu’une excellente et jolie paire d’Arena.

Elles sont chouettes hein, ? Bon, ça reste des claquettes. Disons que ce sont les moins pires que j’ai trouvées, disponible d’ailleurs sur les4nages.com. Pas forcément super comfy, mais ce n’est pas l’objectif, elles permettent d’avoir toujours les pieds au sec avec ses picots. Comptez 27€.


Je crois qu’on a fait le tour.

Un petit point sur la pratique de la natation tout de même.

Avantages de la natation

La natation est un sport complet qui sollicite l’ensemble des muscles du corps et qui développe l’endurance. La natation sollicite de manière harmonieuse l’appareil respiratoire et pulmonaire. Elle permet aux articulations d’être déchargées du poids du corps sur les articulations. La natation permet de travailler son souffle dans une atmosphère chaude. Il s’agit d’une activité sportive qui apaise et décontracte.

1 à 2 séances/semaine de 30 à 45 minutes environ sont conseillées.

On reprend :

  • Améliore votre force musculaire
  • Diminue et contrôle votre poids
  • Augmente votre endurance cardiovasculaire et prévient des maladies chroniques
  • Améliore votre flexibilité, votre posture et votre équilibre
  • Réduit votre éventuel stress

Plus d’informations sur espaces-fitness.com.

En somme, c’est un sport plutôt sympa et moins brutal pour le corps que le running par exemple.

La bonne conduite

Parce qu’il fallait bien qu’on parle un peu d’attitude à avoir à la piscine. Faire de la natation c’est bien, mais il y a quelques règles de savoir-vivre pour que tout le monde puisse s’entendre et apprécier cette pratique.

Par exemple, prendre une douche avant de rentrer dans la piscine, c’est plutôt socialement appréciable (voire obligatoire à vrai dire, mais bon).

Evitez aussi de vous ramener avec vos palmes dignes du Grand Bleu. Déjà, c’est généralement interdit et puis c’est bien chiant quand vous êtes derrière. Les mini sont acceptées mais comprenez que vous allez plus vite que les autres, pas la peine de râler lorsque les autres n’avancent pas à la même vitesse que vous.

On évite aussi de pratiquer le dos lorsqu’on est dans une zone réservée à la nage rapide et/ou les nages crawl/brasse coulée. Ce n’est pas parce qu’on ne vous dit rien que ce n’est pas pénible. Généralement, si vous lisez bien, il y a des sections, et c’est souvent “nages rapides” et “toutes nages”. Si vous êtes sur le dos, allez dans “toutes nages”. Ce serait fortement sympathique de votre part. (On sent le vécu du mec un peu énervé là). Cela vaut aussi lorsque vous utilisez des accessoires en mousse.

En soi, il est évident que le rythme de chacun est différent, et que la piscine peut être parfois trop petite par rapport aux nombres de personnes dedans, mais soyez attentif/attentive aux autres et voyez si vous avez le même rythme ou si vous êtes sur la bonne ligne. Cela sera profitable pour tous.


Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une bonne séance. J’espère que vous aurez toutes les informations nécessaires pour bien choisir votre équipement.

Pour les parisiens, si vous souhaitez connaître les piscines proches de chez vous, vous pouvez aller sur le site de Mairie de Paris. Tout y est.

Allez salut, j’y vais moi.

Resources